Achat locatif : quel bien choisir ?

Se lancer dans un investissement locatif, c’est se constituer un patrimoine durable et solide, profiter de différents avantages fiscaux et d’avoir des revenus réguliers grâce aux loyers. Si vous souhaitez investir dans l’immobilier locatif, vous devrez d’abord trouver le bien qui sera l’objet de votre projet. Immeubles, garages, parkings, caves, murs commerciaux, appartements, entrepôts… le choix est large pour choisir un bien, et on vous guide.

Appartement ou immeuble

Pour faire un investissement locatif, la majorité des particuliers optent pour l’immeuble ou l’appartement. En effet, si le prix de ces biens change constamment suivant leur localisation, force est de constater qu’ils sont plus abordables pour les particuliers. Avec un appartement acquis au bon prix, vous pourrez avoir un rendement net de 4 % environ, et c’est encore plus élevé avec un immeuble. Cependant, pour le rendement de l’investissement locatif, vous devrez limiter les vacances locatives, les périodes où le bien ne sera pas loué, car cela va réduire significativement vos revenus. Aussi, prêtez une attention particulière à l’emplacement du bien. Le mieux est d’opter pour un immeuble ou un appartement sis dans un marché porteur, dans des endroits habités avec une forte demande locative comme les zones urbaines. En profitant de la loi Pinel, il est possible de baisser fiscalement l’achat du bien neuf jusqu’à 21 %.

Garage ou parking

Pour avoir des revenus locatifs réguliers, les garages et les parkings sont les investissements les plus accessibles sur le marché immobilier. Dans les petites villes françaises, l’achat d’un parking est d’environ 5 000 euros tandis que dans les agglomérations comme Bordeaux ou Paris, cela peut atteindre 30 000 euros. Cependant, cet investissement locatif peut donner un rendement entre 5 à 10 %, et c’est pour cela qu’il est considéré comme étant un investissement rentable. Sa rentabilité est aussi due aux frais fixes limités, aux charges de copropriété en baisse pour les parkings en sous-sol, ainsi que l’absence d’entretien et de travaux. Mais avant de vous lancer dans cet investissement locatif, vous devrez considérer la localisation du bien. Préférez les endroits avec une circulation dense et un stationnement difficile. Mais tenez compte de la propreté des environs, de l’éclairage et de l’accessibilité.

Les entrepôts et les caves

Les caves et les entrepôts sont également très rentables si vous souhaitez faire un investissement locatif. Dans la capitale, la rentabilité peut aller jusqu’à 14 % surtout avec les frais et les charges réduits. Également, vous avez la possibilité d’assigner les frais de gestion, la taxe foncière et certains travaux aux locataires. Pour assurer les revenus réguliers, cherchez le bien dans les rues et les quartiers commerçants pour le proposer aux commerçants qui ont souvent une réserve pleine. Pour les particuliers, vous pourrez chercher un lieu de stockage sûr afin de mettre les objets de valeurs et précieux. L’idéal est d’acquérir une cave ou un entrepôt avec un gros volume pour ensuite le diviser en petits lots à louer auprès de plusieurs particuliers ou entreprises.

Les murs commerciaux

Les particuliers n’apprécient pas trop l’investissement locatif dans les murs commerciaux or, c’est très avantageux. Même si l’achat est onéreux qu’un appartement de la même taille, un magasin avec un bon emplacement peut avoir un rendement entre 7 à 10 %. Toutefois, vous devrez privilégier les zones commerciales et denses qui sont très fréquentées. Pour vous éloigner des écueils des bans commerciaux, faites-vous accompagner par un notaire. L’acquisition de murs commerciaux est plus stable qu’une location classique en raison de la longue durée des baux commerciaux. À noter que les murs commerciaux sont différents des fonds de commerce puisque ces derniers concernent l’activité. Les murs commerciaux sont les locaux commerciaux.